Le sol est créé par la vie, et il crée la vie

Depuis trop longtemps, le sol a été considéré comme de la saleté, comme une matière physique inerte sur laquelle nous marchons, construisons nos routes, bâtissons nos maisons et faisons pousser notre nourriture.

Aujourd’hui, cette perspective est entrain de changer. Nous commençons à comprendre que le sol est créé par la vie et qu’il crée la vie.

Un sol est un organisme vivant, qui fait équipe avec la vie 

C’est ainsi que nous le décrit le professeur Jeff Dangl, de l’Université de la Caroline du Nord. Ce dernier nous informe que: à travers la photosynthèse, les plantes créent du sucre. La plupart de ce sucre est alors pompé vers le bas à travers les racines de la plante, où il est transformé en sucre nourricier pour les microbes, et sécrété dans le sol. Les plantes attirent des microbes, ces derniers vont aider les plantes à mieux pousser: le sol fait équipe avec la vie.

Le professeur Jeff Dangl poursuit: certaines de ces recrues transforment des produits chimiques de l’air et du sol en nourriture pour les plantes. D’autres microbes agissent comme gardes du corps, produisant des antibiotiques et autres produits chimiques pour combattre les corps étrangers.

Le sol fait équipe avec la vie. Il est la maison d’une intelligence collective surprenante.

Qui sont les équipiers du sol? 

Il s’agit de vers de terre, fourmis, taupes, collemboles, mites, nématodes, … tout comme

Sol vivant - Crédit photo www.monjardinenpermaculture.fr
Sol vivant – Crédit photo http://www.monjardinenpermaculture.fr

des coéquipiers bien plus petits que nous appelons les microbes ou micro-organismes (archaea, bacteria, actinomycetes, fungi, algae, protozoa). Ces collaborateurs du sol consomment et décomposent. Ils mangent (consomment) les déchets naturels pour les transformer (les décomposer) en humus, un fertilisant naturel qui enrichit le sol.

Les équipiers du sol sont notamment les forces naturels comme l’eau et le vent qui brisent la roche avoisinante pour ajouter au sol des minéraux riches. Puis, le sol contient  de l’air qui permet, tout comme l’eau, la survie des plantes et des animaux.

Sans le travail intelligent et collectif de cette équipe, la vie ne serait pas possible sur terre. En effet, sans un sol nourri, souple et humide les plantes (les arbres) ne pourraient pas pousser.

La destruction du sol: au secours la terre disparaît!

Cela demande 100 ans à la nature pour construire 2.54 cm (1 pouce) de couche arable. Cela demande uniquement quelques années de mauvais traitement du sol par les humains pour que ce dernier soit complètement détruit. Dix millions d’hectares de terres arables sont détruits et abandonnés chaque année dans le monde à cause de pratiques agricoles non soutenables. Les produits chimiques comme les pesticides, ainsi que les déchets de l’industrie, blessent les organismes du sol. Faire pousser les mêmes plantes, années après années, utilise d’importantes quantités de minéraux du sol. Couper les arbres d’une forêt endommage un sol qui est dès à présent exposé au vent et à la pluie. Sans les racines des arbres permettant de tenir la structure en place, le sol est facilement emporté. Les êtres humains ont le pouvoir soit de préserver soit de détruire le sol qui recouvre notre planète.

Régénérer notre sol et le préserver: c’est un choix

Soutenir le vivant

C’est un choix que de prendre les mesures nécessaires pour soutenir le vivant. Des stratégies doivent être misent en place. Nous en citons quelques unes:

  1. Avant même de toucher le sol, nous devons permettre à toute être vivant l’accès à l’eau, la nourriture et un abri. Sans cela, l’abondance est impossible. Ce sont trois besoins primaires de survie. Afin d’apporter ces trois besoins primaires aux animaux du sol, le compostage de surface est une technique que nous souhaitons expérimenter à Bosque Verde. Différent du compostage à haute température, qui lui invite à un processus plus rapide détruisant à son passage plusieurs animaux, ce système de décomposition des matières organiques soutien davantage le sol. L’idée est de déposer les déchets verts (alimentaires principalement) à même le sol et les recouvrir de copeaux de bois. Une autre solution serait de creuser un trou, déposer au fond de celui-ci du carton, remplir le trou de matières organiques (déchets alimentaires, feuillage,…) et refermer le trou de paillage ce qui éviterait l’évaporation d’eau. Cette technique, qui invite à la décomposition, permet de créer un écosystème sain pour nos amis du sol: de l’eau de pluie, de la nourriture et un abris. Nous vous informerons des résultats de cette expérience.

2. Nous vous invitons à réduire à son strict minimum le travail du sol. Pour mieux comprendre cela, imaginez que 90% de la vie souterraine est dans les dix premiers centimètres du sol. Visitez le site de Gilles Domenech qui nous le dit.

3. Mulchez, mulchez, mulchez! Le paillage protège les animaux du sol, leur fourni de la nourriture et de l’eau.

4. Nourrissez le sol avec des plantes vivantes: nous appelons cela des couverts végétaux. Au lieu d’apporter des fertilisants à votre sol (chimiques ou organiques), les couverts végétaux utilisent l’énergie solaire et la ramènent directement au sol. Encore une fois, je vous invite à consulter le site de Gilles Domenech qui explique très bien le flux d’énergie au jardin.

Laisser faire le vivant

Les stratégies abordées ci-dessus nous invitent à conclure qu’il faudrait laisser faire le vivant. Chaque organisme sait comment créer de l’abondance pour sa propre survie. Aujourd’hui, nous créons des systèmes morts qui dépendent entièrement de l’intelligence humaine. Mais si l’homme laisse chaque organisme seul, ce dernier créera sa propre abondance à temps. L’homme doit reconnaître l’intelligence dans le système. Il y a des millions d’organismes prêts à travailler pour nous. Tout ce que nous devons faire est d’apprendre à soutenir le système et utiliser l’intelligence.  Les créatures du sol savent mieux que nous comment réparer le sol.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :